Stress : les bienfaits du thermalisme confirmés

par Julien Prioux


Une étude sur 300 curistes montre une amélioration en fin de cure sur la réduction du stress, la diminution, voire l’arrêt de tranquillisants, et sur la qualité de vie de fibromyalgiques.



Quatre ans après sa création, l’Ecole Thermale du Stress, unité complémentaire à la station thermale de Saujon (Charente-Maritime), spécialisée dans les troubles anxieux, vient de publier les premiers résultats de son étude sur les bénéfices des cures thermales (1). Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils sont encourageants. De quoi relancer le débat souvent vif entre les partisans et les opposants au remboursement de cette prise en charge par la Sécurité sociale (0,15 % des dépenses de l'Assurance maladie).

Sur les sessions de stages intitulées « Arrêter ou réduire les tranquillisants », 94 personnes évaluées, composées à 77 % de femmes, pour moitié âgées de 40 à 60 ans, ont vu leur consommation de tranquillisants (benzodiazépines) diminuer de 31,3 % en fin de cure