Cure de bien-être dans les Vosges

La région est connue pour ses lacs et ses chemins de randonnée sur les vallons fleuris, mais aussi pour ses quatre villes de cures thermales médicales et de remise en forme.


Présentation de Contrexeville, Vittel, Bain les Bains et Plombières les Bains


​par Dominique Homs-Vailhé

Bientôt la neige repeindra les sommets apportant tout ce que les plaisirs des sports d'hiver offrent de bonheurs partagés. Mais les Vosges montagnardes ne sont pas les seules à s'offrir à la découverte, le nouveau tourisme du bien-être est dans le département une carte à jouer tant l'offre est alléchante. Ce ne sont pas moins de quatre stations thermales célèbres dont on doit le développement et la reconnaissance à Napoléon III, qui développent leur image de bien-être dans des sites jusqu'alors uniquement destinés à des cures thermales médicales. Quelle que soit la saison, (en fonction de l'ouverture des thermes) un petit séjour de remise en forme s'impose associé à une découverte des alentours qui réservent de bien belles surprises ...


Contrexéville

La première d'entre elle, Contrexéville, est peut-être une des plus connues des dames aux kilos superflus. C'est en 1760 que le roi Stanislas Leszczynski, Duc de Lorraine et beau-père de Louis XV, (le fameux Stanislas de la plus belle place de Nancy !) déclare les eaux de Contrexéville bénéfiques pour la santé.

En 1860, elle est officiellement reconnue d'utilité publique donnant naissance à ces architectures typiques de rotondes, galeries-promenades et petites mosaïques de verre.