Cure thermale : les seniors en redemandent

Avec un peu plus de 560 000 « curistes » en 2015, les 105 stations thermales françaises ne se sont jamais aussi bien portées. Des stations qui font le plaisir des seniors, l’âge moyen d’un curiste étant de 63 ans.

Adoucir les douleurs

Rhumatismes, arthrose, difficultés respiratoires. Il est souvent difficile de soulager ces affections chroniques qui touchent majoritairement le troisième âge. Le thermalisme apporte une réponse non-médicamenteuse et permet souvent d’adoucir les douleurs et symptômes liés à ces maladies. Pas étonnant, dans ce contexte, si l’âge moyen des curistes est de 63 ans en 2015, un âge où les journées sont généralement rythmées par l’ingestion de pilules de toutes les tailles.

Un curiste sur deux pense d’ailleurs que le principal bénéfice d’un séjour en eau thermale réside dans la moindre consommation de médicaments, d’après une étude réalisée par le Centre national des établissements thermaux (CNETh).

Ils sont également plus de sept sur dix à estimer que le principal bénéfice d’une cure est la diminution des douleurs physiques.

Des eaux thermales différentes

Cependant, toutes les eaux ne se valent pas, il est donc primordial de bien préparer sa cure. Les eaux thermales ont une concentration en minéraux très élevée, mais des minéraux différents. Chaque eau possède alors des caractéristiques qui lui sont pr